Pompon

pompon

Pompon et Pimprenelle

Pas d’élevage de poneys sans poney : notre toute première activité a donc été la recherche de poneys. Comme nous voulions créer un élevage de poneys de loisir , déjà éduqués, nous nous sommes adressées aux professionnels (éleveurs, poneys clubs, marchands de chevaux) les plus proches.
C’est ainsi que nous avons rencontré Pompon et Pimprenelle. Ce jour là, ils étaient au fond d’un parc, blottis l’un contre l’autre pour se réchauffer de la boue humide qui les habillait jusqu’au ventre. Ils étaient un peu inquiets, nous l’étions aussi : comment reconnaître un poney gentil d’un poney méchant ?
Nous leur avons fait subir un petit examen de caractère : caresses, brossage, nettoyage des pieds, promenade en longe, etc. Pompon semblait plus à l’aise que sa compagne alors très rétive. Mais Pompon, déjà âgé, risquait d’être fragile.
Finalement, nous les avons ramenés tous les deux, touchées par leur attachement et leur tristesse commune.
Aujourd’hui, ils sont toujours ensemble. Après avoir bien travaillé pendant trois ans, Pompon en pré retraite, passe son temps libre à manger le trèfle et la luzerne puisqu’il a décidé récemment qu’il ne mangerait plus de foin. Pimprenelle, devenue une ponette fiable, d’humeur stable bien qu’un rien têtue, retrouve son amoureux après le travail ou quand Monsieur rentre de ses escapades. Alors ils se toilettent mutuellement ou somnolent côte à côte dans un chaud rayon de soleil.En Novembre dernier, Pompon nous a quittés. Depuis quelques semaines il semblait épuisé, souffrait et malgré les nombreuses visites du vétérinaire, nous n’avons pas pu prolonger son passage parmi nous. Tous les jours, quand nous accompagnons ses compagnons au champ pour qu’ils se régalent d’herbe fraîche, nous pensons à lui. C’était un bon camarade de travail, un poney gentil et intelligent qui nous manque et que nos cavalières regrettent.

Les poneys de l'enfant ------ Pour toute information appelez au 06 62 44 36 39

Please publish modules in offcanvas position.